Palmarès 2010 des sites emplois

96% des étudiants et jeunes diplômés cherchent des informations sur les employeurs et les opportunités de carrière sur Internet. Parmi eux, 89% recherchent ces éléments directement sur les sites emplois des entreprises. Il est donc plus que jamais essentiel pour nos sociétés d’investir massivement sur ce canal de communication.

Aussi, le cabinet Potentialpark réalise depuis 3 ans un classement des sites emplois les plus appréciés par les jeunes diplômés, sur la base des informations qu’ils cherchent avant tout à obtenir et sur l’existence ou non de ces renseignements sur le site Internet. Cette année, 4 critères d’évaluation ont servi à déterminer ce palmarès* :

- La facilité de navigation,
- La présentation de la marque employeur,
- L'interactivité,
- Le processus de recrutement et la gestion des candidatures.

Ces éléments sont bien sûr primordiaux et caractéristiques des outils précédemment évoqués dans ce blog. Sur 200 entreprises sélectionnées initialement, seules 30 ont eu le privilège de se retrouver dans le classement final.

Ainsi, Procter & Gamble obtient cette année la première position avec une interface très colorée et relativement simple d’utilisation. Danone gagne de son côté 27 places par rapport à l’année dernière en misant clairement sur l’émotion véhiculée par les images diffusées en arrière-plan.

Créer de l’émotion est en effet le meilleur moyen pour une entreprise de laisser son empreinte dans l’esprit d’un candidat. A titre d'illustration, les attentats du 11 septembre 2001 resteront toujours dans notre mémoire suite aux sentiments qu'ils ont suscités en chacun de nous.

Autre cas intéressant, celui de Bouygues Télécom. Après avoir intégralement passé en revue son site emploi, la société réalise la plus belle hausse du classement avec 68 places gagnées par rapport à 2009. AREVA, qui ne se trouve pas dans le classement cette année, réalisera probablement un exploit semblable l’année prochaine suite à la mise en ligne de son nouveau site Internet ludique, interactif (et lui aussi coloré !).

Ne perdons toutefois pas de vue qu’il ne s’agit pas en temps de crise de proposer une multitude de postes mais bien d’améliorer son image de marque auprès de la génération Y. Les entreprises françaises ont mis du temps à prendre conscience de cet enjeu, ou devrais-je dire à intégrer ce paramètre à leur culture. Les groupes étrangers présents dans l’hexagone en ont beaucoup profité ces dernières années. Mais les sociétés tricolores n’ont semble-t-il pas dit leur dernier mot…
*Enquête réalisée de septembre 2009 à janvier 2010 auprès de 2 543 étudiants et jeunes diplômés en France.
Partagez sur Google Plus

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur la marque employeur et les méthodes de recrutement innovant depuis 2009. Passionné de nouvelles tendances et de sports de montagne, il est également très investi dans la cause environnementale. Directeur Associé d'Agorize, Guillaume est diplômé de l'Université Panthéon-Assas et de l'ISC Paris.
Enregistrer un commentaire