Big Data vs Humain : quand le recruteur devient robot

Il y a tout pile un an, j'intervenais pour le journal Le Monde sur un sujet tout beau tout neuf : le salarié influenceur.

Apporté sur un plateau d'argent aux DRH férus de nouvelles tendances (oui cela existe !) j'ai assez rapidement pensé que nous tenions là LE sujet de l'année 2015... À tort !

À tort, car les mois sont passés depuis et le digital a pris le pas sur l'ensemble (ou presque) des préoccupations d'une bonne partie des directions d'entreprises y voyant un sujet indispensable pour dégoter de nouveaux prospects, clients, talents, rencontres professionnelles ou autres. 2015 a donc clairement été l'année du digital, et sa petite soeur Big Data ne dira pas le contraire tant elle entend parler d'elle sans que jamais personne ne la comprenne vraiment... Et c'est tant mieux !

Pourquoi tant mieux ? Parce que recueillir une multitude de données, les brasser à travers des outils plus performants les uns que les autres et en ressortir de nouvelles données n'a jamais réellement fait avancer les choses, en tous cas pas dans le domaine du recrutement.

Il s'agit là d'un fait rassurant résultant d'un constat simple : les recruteurs comme l'ensemble des salariés ne sont pas des robots, et attirer les talents ne s'est jamais fait par des algorithmes bien pensés (sauf peut-être dans certaines agences de recrutement "à la chaîne", domaine dans lequel le matching offre/candidat ne demande qu'à être vérifié).

Pour résumer cette pseudo-crise d'ado de fin d'année, j'avancerais qu'en marque employeur, rien ne remplacera la proximité et l'humain. Derrière cette affirmation un peu bateau se cachent l'enthousiasme, la motivation, les sourires, la confiance et l'intuition que seuls deux individus peuvent percevoir, sans nécessiter de filtre artificiel.

Parions que 2016 sera l'année du grand retour aux fondamentaux et au véritable sens du recrutement : la rencontre entre des candidats motivés par le lien qu'ils peuvent créer avec l'entreprise et des collaborateurs, recruteurs ou professionnels métiers, passionnés par leur job et l'idée de partager cet enthousiasme !
Partagez sur Google Plus

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur la marque employeur et les méthodes de recrutement innovant depuis 2009. Passionné de nouvelles tendances et de sports de montagne, il est également très investi dans la cause environnementale. Directeur Associé d'Agorize, Guillaume est diplômé de l'Université Panthéon-Assas et de l'ISC Paris.
Enregistrer un commentaire