Interview de Tarek Moutawakkil, co-fondateur du réseau social professionnel Yupeek

Bonjour Tarek, tu es co-fondateur de Yupeek, un réseau social professionnel nouvelle génération. Peux-tu nous en donner les particularités ?

Yupeek est le premier réseau professionnel des étudiants et jeunes diplômés. Sa vocation est double : mettre en relation les jeunes candidats entre eux et avec les recruteurs (PME ou grands groupes). Toutes les fonctionnalités côté candidat sont gratuites à l'inverse de réseaux comme Viadeo ou Linkedin plus orientés cadres.

Parmi les fonctionnalités différentes (entre autres) on retrouve le profil anonyme pour un recrutement via les compétences (partenariat national avec la LICRA), la cooptation inter étudiants et un algorithme de matching innovant pour plus d'efficacité dans la diffusion des annonces des recruteurs. 

On parle beaucoup d'e-réputation côté candidats et de marque employeur côté entreprises. Quels intérêts ces deux acteurs ont-ils à s'impliquer sur votre plateforme ?

Côté candidats, les jeunes veulent pouvoir maîtriser la publication de contenus de manière publique ou privée. Ils ont totalement intégré la question de l’e-réputation et veulent savoir où vont les informations qu’ils diffusent. C'est pourquoi sur Yupeek ils disposent d'une option pour gérer la partie privée/publique de leurs informations professionnelles.
 Mais la majorité des étudiants a conscience de l'intérêt d'être visible via un CV 2.0 dans une profilthèque (sur Yupeek par exemple) et sur les moteurs de recherche.

Côté entreprises, nous avons une offre de profil "recruteur" permettant de diffuser du contenu et de dialoguer avec les candidats. C'est un mini site vitrine ouvert sur le réseau Yupeek pour drainer des candidats tout au long de l'année. De plus, il donne, pour une cible qualifiée, un maximum d'informations et de conseils autour de la politique de recrutement de l'entreprise. 

Quelles seront selon toi les grandes tendances de 2012 en termes de réseaux sociaux professionnels ?

Les entreprises sont de plus en plus pragmatiques. Elles ont bien saisi les enjeux des réseaux sociaux et le retour sur investissement qu’ils peuvent occasionner. Elles ont intégré l’importance de construire leur marque employeur et de leur présence sur les réseaux sociaux pour attirer un flux de candidatures et alimenter un vivier intéressant. Le dialogue sur les plateformes de recrutement 2.0 est plus facile a nouer. Il permet également d'améliorer l'image employeur et l'expérience candidat.

Les grands groupes sont plus avancés dans ce processus. Les PME sont plus difficiles à convaincre, or c'est pour elles que cette stratégie est la plus efficace à condition bien sûr d'y être préparé et/ou formé. 

Si tu devais conseiller les candidats dans leur recherche d'emploi à travers 3 adjectifs, quels seraient-ils ?
  1. Visible
  2. Sélectif
  3. Patient 
Merci beaucoup Tarek !

Merci à toi Guillaume, à très bientôt !


Yupeek pour les pros en 1 minute from Yupeek on Vimeo.

Partagez sur Google Plus

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur la marque employeur et les méthodes de recrutement innovant depuis 2009. Passionné de nouvelles tendances et de sports de montagne, il est également très investi dans la cause environnementale. Directeur Associé d'Agorize, Guillaume est diplômé de l'Université Panthéon-Assas et de l'ISC Paris.
Enregistrer un commentaire