Définition de la Marque Employeur


Ce blog s’est jusqu’à présent attaché à donner des exemples et proposer des pistes de réflexion sur la Marque Employeur, ses tenants et ses aboutissants. Tentons aujourd’hui de définir cette notion par la méthode QQOQCP :


Qui ?


L’ensemble des entreprises, qu’elles soient de grande ou petite taille, est concerné. Les individus en recherche d’emploi ou d’opportunités sont également impliqués dans cette définition. Enfin, les salariés sont au cœur même de la cible visée par le concept de Marque Employeur.


Quoi ?


Il s’agit pour les entreprises d’attirer et de fidéliser les candidats dont le profil correspond aux offres d’emploi qu’elles proposent. Pour cela, elles doivent mettre en œuvre une politique de communication employeur en adéquation avec leurs pratiques internes.


Où ?


La mondialisation a progressivement gommé les frontières et les entreprises travaillent aujourd’hui dans un contexte international. L’utilisation courante de l’anglais dans le monde des affaires en est la preuve. Aussi, la mise en place d’une campagne de communication corporate ne doit plus se limiter à un seul pays. Le candidat idéal peut venir de n’importe où !


Quand ?


L’enjeu d’attirer et fidéliser est apparu il y a quelques dizaines d’années et l’arrivée sur le marché de la Génération Y n’a fait qu’accentuer cet impératif. On pense souvent qu’il n’est pas nécessaire de communiquer en période de crise en raison de la diminution des recrutements. Or, une image de marque se construit nécessairement dans la durée. Aux entreprises d’adapter leurs messages à la situation économique !


Comment ?


Il existe diverses manières de développer son image employeur. Les exemples évoqués dans ce blog sont là pour en témoigner : réseaux sociaux, forums école, presse spécialisée, affiches, business games, etc. L’intérêt croissant porté par les entreprises à la Marque Employeur fait que les canaux de communication se diversifient et deviennent de plus en plus originaux.
En clair, pour créer sa marque, il faut se démarquer.

Combien ?

Le budget consacré à attirer et fidéliser ses salariés dépendra bien-sûr des canaux utilisés et de la politique mise en œuvre. Internet et les réseaux sociaux présentent l’avantage de ne rien coûter (ou presque). Une entreprise qui n’aurait pas de moyens financiers suffisants pour engager une agence de communication pourra toujours s’investir sur ces réseaux.

Pourquoi ?

Les salariés sont de plus en plus exigeants avec leurs entreprises, et nombreux sont ceux qui s’orientent vers un concurrent lorsque celui-ci propose des avantages plus importants. C’est en cela que nous parlons de « guerre des talents ». En conclusion, le développement d’une Marque Employeur doit être considéré comme un levier d'efficacité business dans la mesure où il contribue à sauvegarder la compétitivité en embauchant une main d'œuvre de qualité.
Qui a dit que la communication ne créait pas de valeur ?
Partagez sur Google Plus

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur la marque employeur et les méthodes de recrutement innovant depuis 2009. Passionné de nouvelles tendances et de sports de montagne, il est également très investi dans la cause environnementale. Directeur Associé d'Agorize, Guillaume est diplômé de l'Université Panthéon-Assas et de l'ISC Paris.
Enregistrer un commentaire